fbpx

Les Propriétaires

LE HAMEAU DE LA CRIQUE DE L’ANGLAISE

Bandol, notre ville pour certain … non, mon village et quel beau village, native du cru j’ai gardé l’accent « chantant » à en faire sourire certain… mais, comblée de cette descendance provençale et méridionale.

Issue d’une famille de pêcheurs doublée de terrien depuis cinq générations à Bandol, mes aïeules font partie de la petite dizaine de familles descendues de la Cadière-d’Azur pour pêcher dans les années 1740. Ces « cabanons » de fortune en bord de mer qui leurs servaient d’abris côtiers construits sur des terrains appelés « la campagne » ont créé Bandol au fils du temps.

Ma famille a toujours eu la volonté de préserver ce très joli village, qui est aujourd’hui notre patrimoine, et de le faire partager au fur et à mesure des générations avec la simplicité et la modestie qu’avaient nos anciens.

Michèle Nicolini

Aujourd’hui c’est à moi de perpétuer cet héritage et de le faire connaître au mieux en vous accueillant dans nos villas construites sur ces campagnes. Comme le disaient mon grand-père surnommé « lousiblaïre » en provençal (le siffleur en français) « eici a Bendu li sian ben » : ici à Bandol on est bien ! Pourquoi cette expression ? à Bandol tous les chemins mènent à la mer en passant par la terre sous le soleil du midi poussé par le mistral. ». Quel joli dicton !
Madame Michèle Nicolini, pour vous servir
PLUS QU’UN COIN DE VACANCES, NOTRE HAMEAU EST L’HÉRITAGE DE NOTRE FAMILLE

La Crique de l'Anglaise

Nous avons souhaité donner à notre hameau le nom de cette crique sauvage située à moins de 300 mètres des villas que nous louons. Le nom date des années 1930, et le début du tourisme à Bandol. Les anglo-saxons qui appréciaient tous les rivages français étaient très présents aussi à Bandol. Par pudeur, une anglaise qui séjournait régulièrement dans une maison au-dessus de la crique, avait pour habitude de se baigner dans cette crique à l’abri des regards.
;

Bandol d'aujourd'hui

Aujourd’hui, ce sont mon fils et mon mari qui partent en mer à bord du traditionnel pointu. Bandol a grandi mais a su garder l’authenticité qui fait le charme de ce village.

;

Bandol d'hier - Année 50

Dans les années 50, Bandol vit de la pêche, de la culture des terres et s’ouvre de plus en plus au tourisme.

Bandol, la pêche et ma famille

Mon père était pêcheur, il débarquait de très belles cales de poissons. Parfois il avait la surprise de remonter dans ses filets de grosses pièces de poissons très rares en Méditerranée ou des trésors comme cette amphore découverte dans la baie de Bandol.
En 1956 mon père avec Fernandel lors du tournage du film « Honoré de Marseille » sur l’île de Bendor. A cette époque mon père promenait gracieusement des estivants. Ma mère cultivait des fleurs en ressource complémentaire sur le terrain où nous avons construit les villas que nous louons aujourd’hui. Enfin, mon grand-père surnommé Lou Siblaïre qui signifie le Siffleur en provençal.

;

Bandol d'avant - Début 19ème siècle

Bandol, son port, sa corniche et sa plage au début du 19ème siècle.

;

L'histoire de Bandol

L’histoire de Bandol remonte à l’Antiquité. Comme en témoignent les fondations de murailles, les statues en marbre ou encore les pièces impériales, les Romains ont occupé Bandol pendant plusieurs années.
Ce n’est qu’à la fin du 16ème siècle qu’Antoine Boyer prend possession de la ville méditerranéenne. Il obtient l’autorisation d’Henri IV de construire sur la corniche de la ville le Fort de Bandol.
Quelques années plus tard, le monopole de la pêche au thon à la madrague, revient à Bandol. Mais le thon se fait de plus en plus rare, et la vigne prend sa place dans l’économie de la ville.
En 1715, Bandol compte 7 familles pionnières et se développe rapidement pour atteindre 1200 habitants en 1789 et près de 9000 habitants en 2007.
L’arrivée du chemin de fer à Bandol en 1859 a totalement modifié son aspect, et attire touristes et personnages célèbres.
Classée station balnéaire et touristique dès 1923, Bandol développe ses activités et obtient en 1941 le label AOC pour ces vins.

© 2018 Tous droits réservés | Les Villas du Hameau de la Crique de l'Anglaise | Mentions Légales | Publications et gestion du site internet par SARL ANJEMI

tempus id ut diam elit. eleifend consectetur ut felis